Y tu mamá también

Avant d’enchaîner les films monumentaux, Alfonso Cuarón fit ses classes
en 2001 avec ce road movie sur deux fumeurs de joint découvrant
les joies du sexe et les maux de la vie d’adulte
dans les bras d’une magnifique trentenaire.

Par Caroline Veunac

Temps de lecture 1 min

Y tu mamá también

Extrait

À un mariage, Julio et Tenoch, deux ados fêtards et mal dégrossis, draguent Luisa, une belle brune de dix ans leur aînée. Contre toute attente, la jeune femme y voit l’occasion d’échapper à son couple en crise, et accepte de faire avec eux la route jusqu’à Boca del Cielo, une plage de la côte mexicaine. Devant la caméra d’Alfonso Cuarón, qui signait là, à 40 ans, son troisième long-métrage, ce qui ressemble à un teen movie lambda se transforme en virée sensuelle et mélancolique. En utilisant une voix off, et en insufflant de la gravité dans l’insouciance de ce plan à trois ensoleillé, le futur réalisateur du Fils de l’homme, Gravity et Roma montre déjà qu’il est au-dessus du tout-venant. Nos sens retiendront surtout une scène de danse particulièrement « émouvante » entre la sublime Maribel Verdú et les prometteurs Diego Pascal et Gael Garcia Bernal.

Disponible en VOD

Voir aussi

Disponible sur Mubi

Films
19 janvier 2021

Ham on Rye, de Tyler Taormina

Critique

Avec son premier long-métrage, Ham on Rye, le jeune réalisateur américain Tyler Taormina apporte sa pierre à la déconstruction du teen movie, et délivre un propos engagé à travers un…

Films
22 mars 2021

Aéroports et cinéma

interviews

Un essai, L’aéroport mis en scènes, et un film prochainement en salles, Si le vent tombe, mettent en évidence la puissance évocatrice de l’aéroport au cinéma. Nous avons rencontré l’auteur…