Shaun of the dead

Sorti en 2004, Shaun of the dead est devenu un film culte pour les amateurs du genre
doublé d’humour british. De l’amour, de la bière et des zombies…
un vrai bon plan de confinement !

Par Olivier Tellier

Temps de lecture 1 min

Shaun of the dead

Bande annonce

Trentenaire glandeur, Shaun se fait larguer par sa copine Liz. Alors qu’il cuve son chagrin avec Ed, son colocataire encore plus flemmard que lui, on annonce à la télé que des morts-vivants sont en train d’envahir la ville… Les deux slackers ont un plan : récupérer Liz et traverser Londres peuplée de zombies pour aller se confiner dans un pub, le Winchester. Sortes de Laurel et Hardy à l’accent cockney, le chétif Simon Pegg et l’enveloppé Nick Frost forment un duo instantanément comique. Entre gags de comédie splapstick et clins d’œil méta, on est grisé de de les voir exécuter une opération de sauvetage aussi absurde qu’une blague de comptoir, et aussi effrayante qu’un film de Romero. Dialogues, sens du rythme, humour référentiel : Pegg, Frost et le réalisateur Edgar Wright récidiveront avec la comédie policière Hot Fuzz (2007) et Le Dernier pub avant la fin du monde (2013), épilogue apocalyptique et nostalgique de la trilogie dite « Blood and ice cream ». Trois films, trois parfums, avec Shaun of the dead pour délicieux chef-d’œuvre.

Disponible en VOD

Voir aussi

JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DE SAINT-DENIS

Films
15 mars 2021

Hubert Viel, réalisateur de Louloute

Interview

Après Artémis Cœur d’artichaut et Les Filles au Moyen Âge, Hubert Viel retrouve le chemin de sa Normandie natale dans Louloute, où il met en scène avec sensibilité le monde…

En salle le 26 mai

Films
26 mai 2021

Promising Young Woman

Critique

Récompensé cette année par l’Oscar du meilleur scénario, Promising Young Woman met en lumière le talent engagé et créatif d’Emerald Fennell, actrice devenue autrice dont c’est le premier long-métrage. Une…