Jeremiah Johnson

Le film de Sydney Pollack sur un ermite fuyant le monde dans la montagne nous prépare pour l’étape d’après,
quand il faudra survivre dans la nature après l’effondrement du capitalisme.
Avec Robert Redford, on est partant.

Par Caroline Veunac

Temps de lecture 1 min

Dans le contexte lié à la propagation du COVID-19, Somewhere Else vous propose chaque jour un film de plein air que nous aimons particulièrement. Une sélection de bulles de cinéma pour sortir de chez vous par le biais du 7e art !

 

Jeremiah Johnson

Extrait

En 1850, un ancien soldat nordiste décide de fuir la civilisation pour vivre seul dans les montagnes rocheuses. Grâce aux enseignements d’un vieux trappeur, il apprend à survivre dans un milieu hostile, peuplé de grizzlis et de tribus indiennes… jusqu’à ce que la bestialité des hommes le rattrape. Réalisé en 1972 par Sydney Pollack, ce western cruel et majestueux, inspiré de l’histoire vraie d’un certain Johnson le mangeur-de-foie, est à la fois une ode à la nature sauvage et une réflexion sur la violence éternelle de la société étasunienne. Tourné dans les paysages sublimes de l’Utah et incarné par un Robert Redford en pleine possession de sa pilosité faciale, cet ancêtre de The Revenant nous fait ressentir la griserie et l’effroi des grands espaces. Revigorant.

Disponible en VOD sur LaCinetek

Voir aussi

Disponible sur la plateforme du festival de de Gérardmer : https://online.festival-gerardmer.com/

Films
29 janvier 2021

Host, au Festival du film international de Gérardmer

Critique

Le confinement est-il un bon décor de film d’horreur ? Dans Host, en compétition au Festival de Gérardmer, Rob Savage démontre que oui. Avec des maladresses, mais aussi de bonnes…

Disponible sur Mubi

Films
22 février 2021

Dead Pigs, sur Mubi

Analyse

La plateforme Mubi nous permet de découvrir le long-métrage chinois réalisé par la sino-américaine Cathy Yan avant de prendre les commandes du blockbuster américain Birds of Prey. Comment la trajectoire…