Émile Brami (Louis-Ferdinand Céline et le cinéma)

« Céline voyait le cinéma comme une très grande menace »

Abel Gance, Roger Vadim, Jean-Luc Godard : tous ont rêvé d’adapter au cinéma Voyage au bout de la nuit, le chef-d’œuvre de Louis-Ferdinand Céline, publié en 1932. Et tous s’y sont cassés les dents. Dans son essai Louis-Ferdinand Céline et le cinéma, l’écrivain et dramaturge Émile Brami tente de percer le mystère de cette adaptation impossible. Il nous donne quelques clés pour comprendre les rapports entre cette œuvre-monstre et le Septième art.

Interview : Paul Rothé

Temps de lecture 5 min.

Émile Brami

Interview

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…