Festival Le temps Presse

C’est la 9e édition de ce festival parisien consacré au cinéma engagé avec en tête d’affiche
Yann Arthus-Bertrand, Casey Affleck ou Tom Hanks. Présentation.

Par Laetitia Guidicelli

Temps de lecture 2 min.

Depuis 2011 ; le Festival Le Temps Presse valorise un cinéma engagé. Il a accueilli plus de 1300 réalisateurs venant de 40 pays différents et donne toute leur place aux nouveaux talents. L’idée est de mettre en lumière un cinéma responsable avec une portée citoyenne et un engagement environnemental.

Au programme de cette 9e édition, développement durable et solutions intelligentes pour le futur. Parmi les 9 longs-métrages et 31 courts-métrages en compétition, Un ami extraordinaire où Tom Hanks campe une star de la télévision éducative (le 4 mars en salle). Light of my life de Casey Affleck (photo) qui imagine un monde où les femmes ont disparues (le 6 mai en salle). Ou encore Notre Dame du Nil d’Atiq Rahimi qui revient sur les prémices du génocide Rwandais (le 5 février en salle).

En ouverture, le documentaire Woman d’Anastasia Mikova et Yann Arthus-Bertrand.

L’animateur de télévision Frédéric Lopez est le Président d’un jury long métrage également composé des comédiennes Aïssa Maïga et Anne Roumanoff, de la chanteuse Sylvie Hoarau (Les Brigitte) et du chef pâtissier Christophe Michalak. Ce festival est l’occasion de découvrir des films engagés et d’assister à des conférences-débats et des expositions liées à l’idée d’un futur durable. https://www.letempspresse.org/

Depuis 2011 ; le Festival Le Temps Presse valorise un cinéma engagé.

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…