Dinard Film Festival

Alors que le Brexit approche et que Boris Johnson se déchaîne,
Dinard résiste. Bastion du cinéma britannique en France,
le Dinard Film Festival s’emploie depuis maintenant 30 ans
à célébrer le 7e art d’outre-Manche avec toute sa diversité, son humour et sa force.

Perinne Quennesson

Temps de lecture 1 min.

Cette année les six films en compétition vont de la love story à l’anglaise avec Only you de Harry Wootliff au film social évoquant les questions raciales The Last Tree de Shola Amoo en passant par le film (de foot) en costumes The Keeper de Marcus H. Rosenmüller ou le thriller Cordelia d’Adrian Shergold.
Parmi les avant-premières, d’autres films sociaux comme le nouveau Ken Loach Sorry, we missed you, et Peterloo de son éternel challenger Mike Leigh qui est aussi l’un des grands invités de cette édition. Mais aussi Official Secrets de Gavin Hood, un film d’espionnage sur la guerre d’Irak avec Keira Knightley et Little Joe qui a valu à Emily Beecham le Prix d’interprétation à Cannes et sortira le 13 novembre prochain. A noter, également, la présentation de la série événement The Virtues (récompensée à Série Mania) de Shane Meadows.
Un joli programme qui sera également le dernier pour Hussam Hindi, le directeur artistique de l’événement depuis ses débuts, qui tire sa révérence avec élégance. Rendez-vous le 29 septembre pour connaître le palmarès qui sera décerné par Sandrine Bonnaire, présidente du jury.

Voir aussi

Disponible sur Mubi

Films
19 janvier 2021

Ham on Rye, de Tyler Taormina

Critique

Avec son premier long-métrage, Ham on Rye, le jeune réalisateur américain Tyler Taormina apporte sa pierre à la déconstruction du teen movie, et délivre un propos engagé à travers un…

Films
22 mars 2021

Aéroports et cinéma

interviews

Un essai, L’aéroport mis en scènes, et un film prochainement en salles, Si le vent tombe, mettent en évidence la puissance évocatrice de l’aéroport au cinéma. Nous avons rencontré l’auteur…