This Way Up
Drôle à pleurer

Sortie en 2019 outre-Manche, This Way Up débarque ce lundi sur Canal+ Séries. Cette nouvelle comédie britannique fait le pari de nous faire rire en abordant un sujet délicat, la dépression. En ces temps déjà bien moroses, a-t-on vraiment envie d’explorer une thématique aussi lourde, même traitée par le prisme de l’humour ?

Par Paul Gombert

Temps de lecture 5 min

This Way Up

Bande-Annonce

This Way Up s’ouvre sur une bonne nouvelle. Aine, professeure de langues étrangères, quitte l’hôpital psychiatrique dans lequel elle vient de séjourner pour soigner sa dépression. Un retour à la vie normale en apparence victorieux. Aine semble aller mieux et va pouvoir retrouver son coloc’, ses élèves, et surtout sa sœur Shona…This Way Up est résolument une série de l’après – la période dépressive qui l’a conduite à être hospitalisée ne sera pas évoquée –, et pourtant elle ne cède pas à l’idéalisation. Le plus dur derrière soi, il faut encore se battre avec les cicatrices béantes, les moments de doute, de faiblesse – voire de détresse –, réprimés derrière un grand sourire, une attitude désinvolte et quelques blagues vaseuses. Aine, c’est l’image d’un clown triste au féminin.

Dit comme ça, on voit mal comment This Way Up peut réellement donner envie de se marrer. Et c’est en cela qu’Aisling Bea réalise un véritable tour de force. Pour sa première création sérielle, la stand-uppeuse irlandaise de 36 ans, sous couvert d’une série sur la dépression, nous livre surtout une histoire d’amour, celle de deux sœurs soudées par les épreuves, et ça, c’est à la fois drôle et touchant. Surtout joué par ces deux actrices-là. Face à Aisling Bea, constamment effervescente dans le rôle de Aine, Sharon Horgan, la co-créatrice et star de Catastrophe, incarne son aînée, celle qui veille sur elle au quotidien. Leur complicité manifeste (née de précédents tournages en commun), en redoublant celle qui lie leurs deux personnages, décuple tout, le rire comme l’émotion. L’alchimie d’Aisling et Sharon nous parle de celle d’Aine et Shona, elle nous raconte comment l’une est la bouée de sauvetage de l’autre, comment leur intimité est nécessaire à l’équilibre mental de la plus jeune, comment lorsque Shona se retrouve loin, les idées noires d’Aine la submergent presque instantanément.

« Aine, c’est l’image d’un clown triste au féminin »

C’est là toute la subtilité de This Way Up : être capable d’asséner au spectateur des dialogues caustiques et des répliques acides, de le noyer sous un tas de situations hilarantes générées par l’irrévérence naturelle d’Aine, puis soudainement, de casser cette dynamique comique en imposant un retour brutal à la réalité de son héroïne, malgré tout toujours convalescente. En cela, la série de Channel 4 s’inscrit dans la lignée de récentes comédies douces-amères british, à commencer par Fleabag, une autre histoire de sœurs et de dépression. Même si la série de Phoebe Waller-Bridge est plus désespérée, impossible de ne pas faire le rapprochement, tant le franc-parler, le côté bad girl et la confiance apparente d’Aine ressemblent à ceux de Fleabag.

Outre cet évident savoir-faire propre à nos voisins britanniques, Aisling Bea s’appuie sur l’excellence des comédiens anglais. Ainsi retrouve-t-on, autour des deux sœurs, plusieurs visages familiers tels qu’Aasif Mandvi (Evil) dans la peau du beau-frère sympa mais un chouïa niais, Indira Varma (Game of Thrones) en collaboratrice charmeuse de Shona, ou encore Tobias Menzies (The Crown), déstabilisant de retenue dans son rôle de père de famille rigide et peu bavard. Une belle petite bande de personnages qu’on a hâte de retrouver en saison 2 (ça tombe bien, elle est d’ores et déjà dans les tuyaux). Car en nous faisant rire de leurs états d’âmes, il nous aide un peu à soigner les nôtres.

This Way Up, à partir du 9 novembre sur Canal+ Séries

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…