Les démons de minuit

Kompromat

Bertrand Mandico (Les Garçons Sauvages) réalise son premier clip pour Kompromat le nouveau projet de Vitalic.

Temps de lecture 2min

Par Lisa Muratore

Cinéaste expérimental remarqué avec le long métrage Les garçons sauvages, Bertrand Mandico s’essaye pour la toute première fois au clip-vidéo avec le morceau « Niemand » de Kompromat. On y retrouve son univers, entre élan érotique, violence, et métamorphoses fantastiques. Il applique ici les codes d’un cinéma qu’il envisage comme un rêve. Et même un Ultra Rêve, titre de la série de court métrage réalisé avec Caroline Poggi, Jonathan Vinel et Yann Gonzalez (Un couteau dans le cœur), sorte de manifeste d’un courant baroque et maniériste du jeune cinéma français.

“De retour de Berlin, ils se décrivent comme punk, rock, noir et doux, et prétendent donner une "envie de lever les bras au ciel et de danser en pleurant"”

Durant 6 minute 31 de sa chère pellicule, il nous entraîne dans un monde rétro, à la limite de l’imaginaire et du cauchemar, où le bleu et le rose dominent. Le mélange des langues déstabilise, mais Isadora, personnage interprétée par Jenna Thiam (Les Revenants), ensorcelle l’image au rythme de l’électro Kompromat, groupe formé par les français Vitalic et Rebeka Warrior.

De retour de Berlin, ils se décrivent comme « punk, rock, noir et doux », et prétendent donner une « envie de lever les bras au ciel et de danser en pleurant », Bertrand Mandico a su relever le défi de retranscrire leur double personnalité musicale dans ce clip. Mais il faudra faire preuve d’un peu de patience avant de découvrir le reste de leur univers, l’album est prévu au printemps prochain.

VOIR AUSSI