Woodkid, Goliath

Premier morceau, premier clip et première claque visuelle qui nous érafle l’âme.
Woodkid nous livre un message politique pessimiste tout en
réalisant une prouesse esthético-sonore puissante !

Par Quentin Moyon

Temps de lecture 1 min

Goliath

clip

Sept longues années se sont écoulées depuis The Golden Age, le premier album de Woodkid. Dans Goliath, premier morceau de l’album suivant, attendu pour bientôt et dont on ignore encore le titre, l’âge d’or semble avoir laissé place à une vérité plus obscure. Moins chevaleresque que Iron ou I love You, on y retrouve malgré tout le souffle épique absolument cinématographique de son écriture musicale.

Et la vidéo dévoilée quelques heures après le lancement du morceau en est la confirmation visuelle. Réalisé par Yoann Lemoine aka Woodkid lui-même, le clip est un court-métrage, dans lequel on découvre un mineur harassé par la répétition des tâches propres aux gisements de charbon et plus largement au monde industriel.

La mécanique des corps dialogue avec la rythmique itérative de la mélodie, nous projetant au cœur de la machine, une bête qui gonfle, se renforce, et happe l’énergie de l’homme qui lui fait face, tel Frodon au bord de la Montagne du Destin. Le combat de l’humain contre la machine est aussi celui de l’environnement contre l’industrie qui l’écrase. La solution est peut-être à chercher dans un précédent titre de Woodkid : Run Boy Run !

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…