Travis Scott, sans frontière

Deux artistes rap très en vue + le jeu vidéo le plus célèbre du moment = un clip d’un
nouveau genre, qui questionne la limite entre les médiums et
l’avenir des performances live ! Focus.

Par Quentin Moyon

Temps de lecture 1 min

The scotts

clip

Le confinement que nous vivons actuellement a un impact sur les tournages de films, mais aussi de clips. Si certains optent pour le bricolage maison, Travis Scott a décidé de réaliser une première mondiale, rien que ça : un live en direct du jeu vidéo en ligne le plus en vogue actuellement, Fortnite version Battle Royale. Inspiré par le roman de Koshun Takami Battle Royale, adapté au cinéma par Kinji Fukasaku, mais aussi par l’impact culturel de la saga Hunger Games, ce jeu de survie et de tir repose sur le principe du last man standing.

De ce live d’un genre nouveau, le rappeur a tiré le clip de son morceau The Scotts, pour lequel il s’est associé à Kid Cudi (connu notamment pour son titre Pursuit of Happiness, présent sur la BO du film Project X). Montée à partir des captations de joueurs, cette vidéo animée laisse une liberté sans limite au rappeur, qui nous fait voyager de l’espace à l’océan en passant par les volcans. Un trip de toute beauté, bénéfique en cette période de confinement.

Réalisé sans dépenses faramineuses, ce clip questionne frontalement l’avenir de la production mais aussi des lives. Alors que les festivals, de musique comme de cinéma, se voient dans l’impossibilité d’avoir lieu physiquement, les plateformes de streaming, et maintenant les jeux vidéo, prennent le relais. Ces deux espaces ont désormais le champ libre pour prendre leur place sur le marché de l’événementiel culturel. Mais ils s’imposent aussi comme des espaces de création encore peu explorés, qui, dans le contexte actuel, font office de laboratoire pour expérimenter de nouvelles mises en scène… ce qui brouille d’autant plus les frontières entre les médiums.

Voir aussi

I Comete, au festival international de Rotterdam et prochainement en salles

Films
8 février 2021

I Comete, au festival de Rotterdam

Critique

Présenté au Festival international du film de Rotterdam dans la section Tiger Competition, consacrée aux cinéastes émergents et innovants, le premier long-métrage de l’acteur Pascal Tagnati propose une approche naturaliste…

Gagarine, en salles en 2021

Films
9 février 2021

CINETIQUE, les journées du cinéma en mouvement

Top des films d'immeubles

Somewhere Else et Dulac Cinémas unissent leur force pour vous proposer une sélection hebdomadaire de films, accompagnés d'animations pour nourrir votre projection. Cette semaine sur Somewhere Else, gros plan sur…