Pascal Plante, réalisateur de Nadia Butterfly 

« Le sport d’élite est un univers parallèle »

Après Les Faux Tatouages en 2017, le Québécois Pascal Plante épate avec son deuxième long-métrage, Nadia, Butterfly. Sélectionné à Cannes en 2020, ce film très sensoriel nous plonge avec brio dans la psyché d’une jeune nageuse en proie au doute, ébréchant au passage le mythe de l’athlète insubmersible. Le cinéaste nous a raconté son désir de rompre avec les codes du film sportif.

Interview : Paul Rothé

4 août 2021

Temps de lecture 5 min

Pascal Plante

Interview

Nadia Butterfly, en salle le 4 août. 

Voir aussi

En salle le 26 mai

Films
26 mai 2021

Nora Martirosyan, réalisatrice de Si le vent tombe

interview

Labélisé par le Festival de Cannes et l’ACID en 2020, Si le vent tombe suit le séjour d’un ingénieur français envoyé dans le Haut-Karabakh, petite république de Transcaucasie qui fonde…

Pascal Plante, réalisateur de Nadia, Butterfly

Films
3 août 2021

« Le sport d’élite est un univers parallèle. »

Interview

Après Les Faux Tatouages en 2017, le Québécois Pascal Plante épate avec son deuxième long-métrage, Nadia Butterfly. Sélectionné à Cannes en 2020, ce film très sensoriel nous plonge avec brio…