NICO, 1988

Femme fatale au crépuscule

Film. Un biopic sensible et désenchanté revient sur les dernières années de la vie de Nico, égérie d’Andy Warhol et éphémère chanteuse du Velvet Underground.

Temps de lecture 3min

Par Jacques Braunstein et Lisa Moumni-Barbault
Voir notre interview ici

Les journalistes l’interrogeaient sur le Velvet Underground avec lequel elle n’avait chanté que trois chansons 20 ans plus tôt (Femme Fatale, All Tomorrow’s Parties et I’ll Be Your Mirror). Et les journalistes français sur Alain Delon avec lequel elle avait eu un fils qu’il n’avait pas reconnu, mais que les parents de l’acteur avaient élevé. Nico aurait aimé qu’on lui parle de sa musique, âpre et noire, qu’on l’appelle par son véritable nom : Christa Paffgen…

“Un portrait tout en nuance d’une artiste mythique à son crépuscule.”

Et, accessoirement, elle aurait aimé retourner aux toilettes se faire un fix pour oublier cette vie absurde où elle avait fréquenté Fellini, Warhol, Brian Jones, Jim Morrisson ou Philippe Garrel… Nico, 1988 de Susanna Nicchiarelli se concentre sur les dernières années de la chanteuse mythique… Les tournées avec son groupe de seconde division de 1986 à 1988… Manchester, où elle a élu domicile, Paris, l’Italie, Prague où son concert est interrompu par la police… L’actrice danoise Trine Dyrholm (Festen, La Communauté…) parvient à rendre la complexité d’un personnage enfermé en lui-même. Alors que les chansons réarrangées par le groupe italien de musique électronique expérimentale Gatto Ciliegia contro il Grande Freddo et chantées par la comédienne elle-même, rendent justice à la musique de Nico, sans en cacher les imperfections. Un portrait tout en nuance d’une artiste mythique à son crépuscule. Le 18 juillet 1988, Nico s’est tuée en tombant de vélo à Ibiza. Elle avait 49 ans.

VOIR AUSSI

Cannes 2019 : Off La Croisette

Events
3 juin 2019

Le Fossoyeur de Films

Interview

On a rencontré sous le soleil de la Croisette le vidéaste François Theurel, créateur de la chaine YouTube Le fossoyeur de films, pour discuter festival de Cannes, création Web et…

Le 14/11/2018 en salle

Films
12 novembre 2018

Chien de garde

Entre chiot et loup

Au Festival International du film de Saint-Jean-de-Luz, Sophie Dupuis a reçu le Prix de la mise en scène pour Chien de garde alors que ses acteurs Jean-Simon Leduc et Théodore…