Share – Génération Euphoria

Présenté à Cannes et au Festival de Deauville, ce film HBO
explore l’intimité d’une ado confrontée à la diffusion d’une vidéo d’abus sexuels.
Un film dans la lignée de la série événement Euphoria
dont Pippa Bianco a réalisé un épisode.

Par Julien Lada

Temps de lecture 2 min.

Share

Bande Annonce

Mandy est une jeune lycéenne de seize ans comme il en existe tant d’autres : elle aime sortir, faire la fête avec ses amies, jouer au basket et discuter pendant des heures sur son smartphone… C’est sur l’écran de celui-ci qu’elle découvre une vidéo qui circule dans son cercle d’intimes. Mandy y apparaît ivre morte, un de ses camarades de lycée se déhanchant sur elle dans des positions plus que licencieuses. Débute alors pour la jeune femme un long chemin pour comprendre ce qui s’est passé cette nuit-là, l’ampleur des attouchements qu’elle a subi, et pour essayer de ses reconstruire au milieu des regards de chacun et de l’intérêt de tous… L’histoire de Share débute entre les festivals de Sundance et celui de Cannes. Pas ceux de 2019, mais deux de 2015, où Pipa Bianco alors âgée de 25 ans présentait le court-métrage du même nom. Principalement centré sur la relation entre les deux lycéens, le court tape dans l’œil du jury court-métrage de Sundance, puis de celui de Cannes, qui lui décerne le prix de la Cinéfondation. Avant même le mouvement #MeToo, on prend alors conscience des conséquences du slutshaming et autres revenge porn en milieu étudiant. Le scénario du long-métrage tape ensuite dans l’œil de la boîte de production la plus primée du moment : A24 (Moonlight, Midsommar , 90’s …). Puis de HBO, qui rafle les droits de distribution du film…

Le film flotte dans une espèce d’hébétude,
comme dans un état post-traumatique

Du conte de fée à l’euphorie

La diffusion de Share aux États-Unis intervient en parallèle de l’un des phénomènes télévisuels de l’été également signé A24/HBO : Euphoria, la série créée par Sam Levinson dont le lyrisme désenchanté, l’esthétique pop-trash et les thématiques ultra-contemporaines ont emballé la critique comme le public. Ce n’est d’ailleurs absolument pas un hasard puisque Pippa Bianco a réalisé le sixième épisode de l’excellente série portée par la nouvelle superstar Zendaya. Intitulé The Next Episode, il a d’ailleurs de nombreux points communs avec Share, mettant lui aussi en scène une adolescente victime d’une vidéo intime volée. On y retrouve un goût commun pour les intérieurs sous-éclairés, les néons blafards, mais surtout la même capacité à représenter en une poignée de scènes la diversité de la jeunesse américaine. Mais ce que le film et la série partagent avant tout, c’est cette acuité à cerner le malaise adolescent et les dynamiques sexistes — comme racistes et classistes — qui enveniment le vivre-ensemble d’une jeunesse de plus en plus consciente des questions sociétales. Contrairement à Euphoria, le plus sage Share se concentre sur le point de vue de la victime, remarquablement incarnée par la jeune Rhianne Barreto (Hanna sur Amazon Prime). C’est elle qui porte le film sur ses épaules, la caméra ne s’éloignant quasiment jamais de ses regards tantôt perdus tantôt fermes.

S’inspirant de ses propres expériences d’étudiante, Pippa Bianco propose une approche plus posée et intérieure du tumulte adolescent que les flashs tapageurs d’Euphoria. Le film flotte dans une espèce d’hébétude, comme dans un état post-traumatique, où le spectateur se retrouve témoin des silences et des regards gênés. Sobre et sensible, Share évite l’écueil du film dossier et du misérabilisme, prenant même à revers les discours préconçus sur les réseaux sociaux. Brillant !

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…