La prisonnière du désert

Dans le film de John Ford, réalisé en 1956, John Wayne part libérer Nathalie Wood
à travers un paysage d’Ouest américain à couper le souffle.
Un chef-d’œuvre à ciel ouvert.

Par Caroline Veunac

Temps de lecture 1 min

Dans le contexte lié à la propagation du COVID-19, Somewhere Else vous propose chaque jour un film de plein air que nous aimons particulièrement. Une sélection de bulles de cinéma pour sortir de chez vous par le biais du 7e art !

 

La prisonnière du désert

Extrait

Dans la première image du western sublime de John Ford, la porte ouverte d’une cabane plongée dans la pénombre encadre, comme un tableau, un paysage d’Ouest américain écrasé de soleil. Puis une femme passe le pas de la porte et la caméra, grâce au procédé VistaVision, embrasse en un mouvement l’immensité de la Monument Valley, sublimée par le Technicolor. Ce plan-séquence mythique résume notre fantasme à tous en ce moment, condamnés à regarder le monde derrière nos fenêtres. 64 ans après sa réalisation, La Prisonnière du désert et son épopée grandiose à travers le désert sauvage restent l’un des meilleurs remèdes à l’enfermement.

Voir aussi

En salle le 23 juin

Films
23 juin 2021

Gagarine, de Fanny Liatard et Jérémy Trouilh

Top des films d'immeubles

Gagarine, réalisé par Fanny Liatard et Jérémy Trouilh et distingué par le label Cannes en 2020, sort enfin en salle ce mercredi. Parce qu’il filme admirablement une cité d’Ivry-sur-Seine, Somewhere…

En salle le 12 janvier 2022

Films
8 juillet 2021

Festival de Cannes, Jour 3

Mathieu Lamboley, compositeur de la bande-originale de Ouistreham

Alors que la Sacem met actuellement les compositeurs à l’honneur à Cannes, nous sommes allés à la rencontre de Mathieu Lamboley, l’auteur de la bande-originale de Ouistreham. Il nous a…