Gerry

Juste avant Elephant, Gus Van Sant prend son virage expérimental avec Gerry,
mortelle randonnée dans un désert sans issue.
Une manière de se rappeler qu’on peut aussi être enfermé dehors.

Par Caroline Veunac

Temps de lecture 1 min

Dans le contexte lié à la propagation du COVID-19, Somewhere Else vous propose chaque jour un film de plein air que nous aimons particulièrement. Une sélection de bulles de cinéma pour sortir de chez vous par le biais du 7e art !

 

Gerry

Bande Annonce

Le désert comme lieu clos : l’idée n’aura jamais été aussi bien illustrée que par le neuvième film de Gus Van Sant, réalisé en 2002. Dans Gerry, deux potes du nom de Gerry – Matt Damon et Casey Affleck – randonnent à travers la Vallée de la mort, quasiment sans un mot. Sous influence Béla Tarr, Gus Van Sant laisse ses plans-séquence s’éterniser tandis que la chaleur et l’aridité poussent nos deux pékins aux confins de la fatigue, là où la frontière qui les sépare des éléments s’estompe inexorablement. De cette longue hypnose existentielle, qui se joue des codes hollywoodien pour tendre vers l’art conceptuel, on retient la pure beauté plastique, mais aussi une émotion fulgurante, celle de voir deux corps humains se confondre avec le soleil, le sable et la roche, au point de disparaître complètement.

Disponible en VOD

Voir aussi

Disponible sur la plateforme du festival de de Gérardmer : https://online.festival-gerardmer.com/

Films
29 janvier 2021

Host, au Festival du film international de Gérardmer

Critique

Le confinement est-il un bon décor de film d’horreur ? Dans Host, en compétition au Festival de Gérardmer, Rob Savage démontre que oui. Avec des maladresses, mais aussi de bonnes…

Disponible sur Mubi

Films
22 février 2021

Dead Pigs, sur Mubi

Analyse

La plateforme Mubi nous permet de découvrir le long-métrage chinois réalisé par la sino-américaine Cathy Yan avant de prendre les commandes du blockbuster américain Birds of Prey. Comment la trajectoire…