Delphine Lehericey, réalisatrice de Le Milieu de l’horizon

« La canicule de 1976 est une métaphore. »

Dans son deuxième film, Le Milieu de l’horizon, qui sort en salle ce mercredi, Delphine Lehericey raconte la canicule de 1976 pour mettre en lumière les débuts de l’agriculture intensive et le souffle féministe qui traversait alors les campagnes. Un sujet faussement rétro qui en dit long sur le monde d’aujourd’hui. Rencontrée au Brussels International Film Festival, la réalisatrice nous en dit plus sur sa démarche.

Interview : Quentin Moyon & Paul Gombert

19 octobre 2021

Temps de lecture 5 min

Delphine Lehericey

Interview

Le Milieu de l’horizon, en salle le 20 octobre

Voir aussi

Disponible sur Mubi

Films
19 janvier 2021

Ham on Rye, de Tyler Taormina

Critique

Avec son premier long-métrage, Ham on Rye, le jeune réalisateur américain Tyler Taormina apporte sa pierre à la déconstruction du teen movie, et délivre un propos engagé à travers un…

Films
22 mars 2021

Aéroports et cinéma

interviews

Un essai, L’aéroport mis en scènes, et un film prochainement en salles, Si le vent tombe, mettent en évidence la puissance évocatrice de l’aéroport au cinéma. Nous avons rencontré l’auteur…