Le Festival 2 Valenciennes
Du 19 au 24 mars. C’est un rendez-vous cinéphile qui a attiré, depuis sa création en 2010, plus de 10 000 spectateurs. Pendant six jours, quarante longs-métrages de fiction et documentaires de multiples nationalités sont présentés aux jurys et au public. Parmi la liste des films en compétition (fiction) cette année, L’Adieu à la Nuit de Téchiné et Noureev, le Corbeau Blanc de Ralph Fiennes – qui retrace la vie de l’Étoile russe (mais qui n’a toujours pas de date de sortie !) – sont particulièrement attendus. Côté documentaire, le mot d’ordre semble avoir été l’éclectisme, puisqu’on voyagera de Lourdes à la Jamaïque*, en passant par Monrovia, dans l’Indiana (un trou perdu de l’Amérique profonde, scruté par Frederick Wiseman). Mais le « Festival 2 Valenciennes », ce n’est pas que ça. Outre son affiche efficace avec Robert de Niro dans Taxi Driver, c’est aussi un hommage aux métiers de cinéma, souvent peu représentés. Pour ce nouveau cru, les spectateurs se déplaceront sans doute pour écouter les masterclass de Madeline Fontaine (costumière sur Yves Saint-Laurent ou Camille Redouble) et de Jean-Loup Dabadie, le célèbre scénariste – entre autres ! – des deux Claude : Sautet et Pinoteau. La programmation 2019 comptera aussi sur des invités comme la comédienne Dominique Blanc (notre coup de cœur perso !).

Paola Dicelli

*Lourdes de Thierry Demaizière et Alban Teurlai (sortie le 8 mai) et  Inna de Yard: The Soul of Jamaïca de Peter Webber (sortie le 10 juillet).