César 2020 : Hugo, Zola, Polanski, Ly et moi

12 nominations pour J’accuse et Les Misérables, La Belle époque et Portrait de la jeune fille en feu suivent avec 11 nominations. Décryptage.

Par Laetitia Guidicelli

Temps de lecture 2 min.

Rire ou revendiquer ? C’est la comédienne Florence Foresti qui a annoncé mercredi 29 janvier les nominations pour la 45e cérémonie des César. « Je suis accusé… Pardon, J’accuse » a fait mine de se tromper l’humoriste, preuve que la polémique continue alors que le film de Polanski, domine les nominations. À ce sujet, le Président des César, Alain Terzian a précisé que les César ne doivent pas prendre de positions morales tout en préconisant une plus grande parité.

La cérémonie s’annonce intense et engagée sur les questions de harcèlement et les suites du mouvement #MeToo. Peut-on dissocier l’œuvre de l’artiste ? Roman Polanski accusé de viols qu’il réfute et Ladj Ly condamné pour enlèvement et séquestration en 2011 sont nommés. La réponse semble donc être que oui. Mais la diversité de sujets montre bien l’envie d’engagement. J’accuse évoque l’antisémitisme, Les Misérables la relégation sociale, Portrait de la jeune fille en feu l’invisibilisation de l’homosexualité, Hors Normes l’accueil des handicapés, Grace à Dieu la pédophilie dans l’église…

Les catégories meilleurs films et les meilleurs réalisateurs se rencontrent. La liste est composée de Roman Polanski (J’accuse), Ladj Ly (Les Misérables), Céline Sciamma (Portrait de la jeune fille en feu), Arnaud Desplechin (Roubaix, une lumière), Olivier Nakache et Éric Toledano (Hors normes), François Ozon (Grâce à Dieu) et Nicolas Bedos (La Belle époque) qui sera donc dans la position paradoxale de l’artiste « dégagé ».

On croise dans la catégorie de meilleure actrice Eva Green (Proxima), Doria Tillier (La Belle époque), Karin Viard (Chanson Douce), Chiara Mastroianni (Chambre 212) et Anaïs Demoustier (Alice et le Maire). Dans la catégorie de meilleur acteur : Daniel Auteuil (La Belle époque), Damien Bonnard (Les Misérables), Jean Dujardin (J’accuse), Melvil Poupaud (Grâce à Dieu), Roschy Zem (Roubaix, une lumière) et Vincent Cassel et Reba Kateb (Hors Normes). Alors que Louis Garrel et Gregory Gadebois partagent une nomination dans la catégorie du meilleur acteur dans un second rôle pour J’accuse.

Les Césars fêtent également Pedro Almodovar (Douleur et Gloire), Bong Joon-ho (Parasite) et Quentin Tarantino avec (Once Upon a Time… in Hollywood) dans la catégorie de meilleur film étranger. Pendant qu’ils oublient Guillaume Canet dans la catégorie de meilleur acteur pour le film Au nom de la terre, Fabrice Luchini pour Alice et le Maire ou des comédies hors normes comme Le Daim, Yves ou Perdrix.

« les César ne doivent pas prendre de positions morales tout en préconisant une plus grande parité. »

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…