Bouli Lanners- Acteur et réalisateur belge

Invité d’honneur de la deuxième édition du BRIFF (le Brussels International Film Festival),
le réalisateur et comédien belge Bouli Lanners (Chien, a choisi de consacrer sa carte blanche
au réchauffement climatique plutôt que de revenir sur sa carrière (Les Géants, Chien, C’est ça l’amour…).

Par Tess Volet et Quentin Moyon

Temps de lecture 4 min.

Intitulée « Green Planet », cette carte blanche présentait six films hors compétition provenant des quatre coins du monde afin de démontrer l’universalité d’une situation gravissime.

Le plus ancien, le court métrage documentaire brésilien L’Île aux Fleurs de Jorge Furtado sorti en 1989, évoque le cheminement de nos déchets. Alors que le long-métrage de fiction Fukushima, ou le Couvercle du Soleil de Futoshi Sato raconte la plus grande catastrophe nucléaire du XXIème siècle qui aura secoué les esprits en mars 2011. Citons encore Women At War de Benedikt Erlingsson (qui évoque une Erin Brockovitch Islandaise qui s’opposa à l’industrie locale de l’aluminium). Un film déjà récompensé par le Lux Prize du Parlement Européen en novembre 2018.

Lors de sa masterclass, l’acteur était accompagné de Francis Leboutte, président de l’association « Fin du Nucléaire » et il fut question des habitudes à changer dans notre vie quotidienne mais surtout de ce que nous devons réclamer aux politiques pour que le slogan de cette carte blanche, « No Future », ne devienne pas notre quotidien.

Bouli lanners

Interview

Voir aussi

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart (disponible en DVD et Blu-Ray)

FilmsSoundtrack
17 mars 2021

Documentaire musical

Soundtrack

The Bee Gees: How Can You Mend a Broken Heart se démarque en s’attaquant au cœur du sujet : la fabrication de ces pop songs qui traversent le temps, l’instant…

En salle

Films
3 juin 2021

The Amusement Park de George A. Romero

Sélection

Un nouveau film de George A. Romero ? The Amusement Park, cuvée 1973 et resté inédit, sort en salles cette semaine. Ici pas de morts-vivants, mais une satire bien saignante…